Toits et plafonds
Toits et plafonds
Toits et plafonds
Toits et plafonds
Toits et plafonds

Toits et plafonds

Le toit est la partie supérieure d’un bâtiment, dont le but est la protection des conditions atmosphériques. Le plafond est la partie supérieure d’une pièce, servant de séparation du toit ou d’une autre pièce.

  • Solidité et fiabilité

    Solidité et fiabilité

  • Apparence esthétique

    Apparence esthétique

  • Protection d’intempéries

    Protection d’intempéries

Toits et plafonds

Le toit est la partie supérieure d’un bâtiment, dont le but est la protection du soleil et des intempéries. Le toit pourrait être construit de bois, de béton, d’acier etc. En fonction du nombre des versants, les toits sont à un versant, à deux versants, à trois versants etc. Pour la couverture du toit on utilise des tuiles de céramique ou de bitume, du verre, des polycarbonates, des panneaux composites ou sandwich.

Le plafond est la partie supérieure d’une pièce, servant de séparation du toit ou d’une autre pièce. Il existe différents types de plafonds suspendus, qui effectuent des fonctions d’isolation thermique, sonore ou de décoration. Les matériaux, utilisés pour les faux-plafonds, déterminent leur type : plaques de plâtre avec de l’ouate minérale, du lambris en PVC, faux-plafond Hunter d’aluminium, des panneaux minéraux, des panneaux composites.


Toits-d’acier

La dénomination des toitures d’acier vient du matériau, utilisé pour leur construction. Elles sont réalisées par de l’acier profilé à coupe carrée ou rectangulaire et une épaisseur de 2 mm minimum. Les profilés découpés sont soudés en la configuration de conception choisie, ensuite sont polis, nettoyés, dégraissés et peints à base de poudre électrostatique. Pour atteindre une résistance à la corrosion et une longévité de l’acier nous recommandons de galvaniser à chaud la construction avant la peinture. Les toitures d’acier sont caractérisées par leur solidité élevée et donnent la possibilité de solutions architecturales non conventionnelles.

Panneaux sandwich

PN S
Panneaux sandwich

Les panneaux sandwich sont faciles à assembler et possèdent des qualités d’isolation excellentes. Ils sont composés de deux couches d’acier et d’isolation en polyuréthane entre eux, en laine minérale ou en mousse de polystyrène. Leur épaisseur varie de 30 à 200 mm et ils sont montés sur la structure en acier à l’aide de vis d’hydroisolation. Ils sont caractérisés par leur petit poids, les très bonnes qualités d’isolation thermique et la grande résistance aux intempéries.

Contreplaqué hydrophobe avec voilite ou tuiles bitumées

PN S
Contreplaqué hydrophobe avec voilite ou tuiles bitumées

Construction en acier, contreplaqué hydrophobe, voalit, tuiles céramiques ou bitumineuses – ce sont les matériaux les plus préférés pour la réalisation des toitures. Le contreplaqué hydrophobe est extrêmement robuste et d’une bonne résistance aux intempéries. Le voalit ou les tuiles bitumineuses, quant à eux, sont élastiques et résistants à l’eau, présentant de bonnes qualités physiques et mécaniques. Ils sont résistants aux grandes fluctuations atmosphériques. La combinaison ainsi obtenue de profilés en acier, de contreplaqué hydrophobe et de voalit a une grande longévité sans avoir besoin d’être entretenue de quelque manière que ce soit.

Vitres ou double vitrage

PN S
Vitres ou double vitrage

Les vitres sont une solution de style et durable pour votre toit. Dotées d’une transmission de la lumière maximale et d’une vision simple, les vitres protègent de toutes les influences atmosphériques sans qu’elles laissent sur elles des conséquences notoires. Les vitres utilisées pour la réalisation de toitures est d’une épaisseur de minimum 6 mm, et suivant l’orifice désiré l’épaisseur peut atteindre jusqu’à 22 mm et plus. Les procédures obligatoires pour la robustesse maximale et l’exploitation en sécurité dans le cas de ces articles est le trempage ou le laminage du verre. Le verre pourrait être également coloré, sous forme de miroir ou dépoli/satiné par la voie mécanique ou chimique. Pour une meilleure isolation thermique et un isolement acoustique les vitres peuvent être assemblées sous forme de double vitrage. A cet effet il est obligatoire que la vitre supérieure soit de verre trempé, alors que la vitre inférieure soit laminée.

Plafonds

Isolation thermique et sonore - la cavité, qui est créée lors du montage du faux-plafond, étant possible de la combler par de l’ouate minérale ou autre matériau d’isolation thermique et sonore. Cela donne à l’article des propriétés d’isolation thermique très bonnes et un confort acoustique. Résistance à l’incendie - les panneaux minéraux et les lamelles d’aluminium sont résistants à l’incendie et remplissent tous les standards de résistance à l’incendie. Nettoyage - les matériaux, utilisés pour les faux-plafonds, sont faciles à nettoyer, le milieu d’encrassement et le besoin de nettoyage fréquent étant déterminantes pour le type de plafond. Entretien - la plupart des faux-plafonds n’exigent pas d’entretien, mais au cas où cela s’impose, il est extrêmement facile et l’appel aux services de spécialistes ne s’impose pas. Recyclage - la plupart des matériaux utilisés pour les faux-plafonds font l’objet de recyclage, qui contribue au respect de l’environnement.

Plaque de plâtre avec laine

PN S
Plaque de plâtre avec laine

La plaque de plâtre est le matériau le plus fréquemment utilisé pour le plafond suspendu. Le plafond de plaque de plâtre permet tous types de solutions architecturales, une grande variété de formes, l’implantation de matériaux thermoisolants et un éclairage caché. Elle est composée d’une construction profilée servant de support, de ceintres/accrocheurs et feuille de plaque de plâtre ordinaire, résistant à l’humidité ou au feu. Le plafond définitivement monté est poncé et peint.

Hunter en aluminium

PN S
Hunter en aluminium

Le Hunter en aluminium est posé surtout en cas de compartiments à sols humides, salles de bains et terrasses. Les lamelles en aluminium sont résistantes à l’humidité, robustes et faciles à nettoyer, d’un design élégant et permettant un montage rapide. Elles peuvent être peintes par peinture électrostatique en poudre dans les couleurs présentes dans le catalogue des couleurs RAL, ainsi que sous forme d’imitation du bois. Pour cette structure on utilise des profilés galvanisés ou en aluminium, alors que leur assemblage se fait par des ceintres/accrocheurs, sabots/goujons ou ancres/barres d’ancrage.

PVC lambris.

PN S
PVC lambris.

Le lambris en PVC est un revêtement résistant à l’humidité pour les murs et les plafonds suspendus, d’une grande variété des couleurs, imitant des matériaux naturels tels que le bois, le marbre, les briques, etc. Grâce à ses qualités antibactériennes et le nettoyage facile il s’avère la solution appropriée pour les cuisines, les salles de bains, les compartiments humides et les laboratoires.

Armstrong

PN S
Armstrong

Le plafond raster suspendu à laine minérale « Armstrong » est une très bonne solution pour tous les types de compartiments grâce à la variété des matériaux utilisés pour la construction des panneaux. La structure du système utilisé pour ce type de plafonds est composée de profilés en acier galvanisé à parois fines à couverture polymère en poudre. Ce qui est caractéristique pour lui c’est le montage extrêmement facile et rapide, réalisé grâce au lien entre les différents éléments. Les panneaux minéraux utilisés dans ce type de structures sont antibactériens, isolent le bruit, résistants au feu et faciles à nettoyer, permettant la peinture subséquente avec des peintures à l’eau.


  1. Conception et mensuration des toits et des plafonds

    Conception et mensuration

    On définit les dimensions précises de la toiture ou le grenier, leur forme, les matériaux utilisés et la composition des couleurs adaptée.

    En sus de ces éléments, dans le projet de toiture sont renseignés aussi son épaisseur, le mode d’assemblage, les mesures précises de la mensuration et la forme des éléments fabriqués.

    C’est le choix de la toiture qui définit le genre de la ferronnerie à utiliser. En général, ce sont des profilés traités par zingage, des profilés aluminium ou profilés de tôle avec polyester, et parfois en profilés d’acier.

  2. Fabrication des toits et des plafonds

    Fabrication

    L’étape suivante, c’est la fabrication de la ferronnerie pour la toiture ou le grenier. C’est en atelier qu’on fait l’assemblage de la voûte de construction de la toiture et on applique son revêtement anticorrosif. Sont apprêtés les éléments de la toiture qui sont peints aux couleurs précisées par le client.

  3. Livraison des toits et des plafonds

    Livraison

    La livraison du produit fini et des matériaux d’assemblage au chantier s’effectue par des véhicules spécialisés. Afin d’éviter les éraflures et marques, les éléments des toits et des plafonds sont emballés sous film rétractable.

  4. Assemblage des toits et des plafonds

    Assemblage

    Nos techniciens expérimentés, chargés de l’assemblage, disposent d’un équipement professionnel moderne permettant la précision requise et l’aisance des opérations. Nous ne travaillons qu’avec des matériaux de haute qualité et sans aucun compromis sur la qualité des colles d’adhésion, d’isolation, d’étanchéité ou les composés isolants. Quand l’assemblage est terminé, le chantier est nettoyé de tous les déchets, tournures de fer et film d’emballage.

    Assemblage des toits

    La ferronnerie des toits peut être posée sur les supports en béton ou métal par soudage ou encrage. La ferronnerie est revêtue des matériaux répertoriés au projet comme des contreplaqués résistant à l'humidité, tuiles bitumées ou de céramique, panneaux sandwich, verre, polycarbonate ou panneaux composites. Toutes les joints entre les différents éléments de la toiture sont étanches et protègent de l’humidité en fonction du matériau de revêtement utilisé. En définitive, on installe le dispositif d’évacuation des eaux par les gouttières.

    Assemblage des plafonds

    Après la pose de la voûte de construction et son équilibrage horizontal, on entreprend l’assemblage des éléments du grenier suivant l’inventaire du projet. Ils peuvent être fabriqués en carton-plâtre, mousse minérale, lamelles PVC, lamelles d’aluminium, de panneaux composites etc. L’étape finale de l’assemblage du toit, c’est le plâtrage (si c’est du carton-plâtre) ou la pose de silicone (dans les autres cas).